Mots-clefs

, , , ,

calvinocl-180 - Version 2

Paris, 2013 janvier
Mes chers amis, j’ai découvert par hasard ce croquis au stylo de Italo Calvino, accompagné par cette petite dédicace que je lui ai idéalement consacrée, que j’avais écrite l’année passée sur la première page blanche du « Baron perché ». Figurez-vous, j’avais tout oublié !
Je dois l’admettre : j’ai le vice de laisser une trace de mon passage sur les livres que je ne peux ou je ne veux pas oublier…

Dédicace

Un nouveau rapprochement
à mon jeune vieux Calvino
en terre « étrangère »,
dans la terre de Queneau.
Comme « Leopardi »,
il est un petit dieu tutélaire perplexe,
un raisonneur acharné
ainsi qu’un infatigable rêveur
de la vie et
de la mort.
éternellement inquiet,
mécontent, amoureux de
Rome et Paris
Paris et Rome… et
New York !

Claudia Patuzzi